Guy BOURDEL

Dans la nuit du dimanche au lundi 21 Janvier 1974, le corps du gardien de la paix Guy Bourdel est découvert au commissariat de Lézignan (Aude), alors situé Cours de la République. L'enquête confiée aux antennes régionales de la police judiciaire de Perpignan et Montpellier établit qu'il s'agit d'un assassinat : le policier a été abattu avec sa propre arme de service alors qu'il gardait les locaux de 20h à 4h du matin. L'arme n'a jamais été retrouvée et le meurtre reste non élucidé à ce jour.

En 1975, le commissariat ferme ses portes et laisse place à un poste de police municipale.

Sources :
L'indépendant, article du 19/09/2014, "Lézignan : des gardes champêtres aux policiers, toute une histoire"
Si vous êtes en possession d'informations susceptibles d'améliorer ce récit, merci de me contacter.

Mentions légales

Toutes les informations et photographies contenues dans les récits qui suivent ont été obtenues à partir de recoupement d'articles de presse archivés et/ou numérisés dans les moteurs de recherches, et/ou à partir des nombreuses correspondances avec les proches des victimes. Les sources sont citées mais il faut rester prudent sur leur fiabilité.

Les propos injurieux, haineux, indécents et globalement hors sujet ne seront pas acceptés. Il s'agit avant toute chose de rendre hommage à ces personnes.

Tous droits réservés.