René SUBRA

1974 - Le gardien de la paix René Subra est abattu par des malfaiteurs surpris en flagrant délit de cambriolage à Agde.

Si vous êtes un proche de la victime, merci de me contacter.
Mardi 9 Juillet 1974. Les policiers de la brigade de surveillance de nuit du commissariat d'Agde (Hérault) surprennent en flagrant délit trois malfaiteurs qui s'apprêtent à cambrioler l'hôtel des postes de la ville. Il est 1h45 du matin.

Très vite, une fusillade éclate. Le gardien de la paix René Subra, quarante-six ans, est tué, ainsi qu'un témoin de la scène désireux de prêter main forte aux policiers. Il s'agit de M. Jacques Gely, négociant local âgé de vingt-six ans. Les trois malfrats parviennent à prendre la fuite. (suites judiciaires inconnues)

Sources :
Journal officiel du 11 Juillet 1974, page 7241
Le Monde, article du 10/07/1974, "Un policier et un passant sont tués au cours d'un cambriolage"

Mentions légales

Toutes les informations et photographies contenues dans les récits qui suivent ont été obtenues à partir de recoupement d'articles de presse archivés et/ou numérisés dans les moteurs de recherches, et/ou à partir des nombreuses correspondances avec les proches des victimes. Les sources sont citées mais il faut rester prudent sur leur fiabilité.

Les propos injurieux, haineux, indécents et globalement hors sujet ne seront pas acceptés. Il s'agit avant toute chose de rendre hommage à ces personnes.

Tous droits réservés.