Jean-Claude FORASSASSI

1976 - Le gardien de la paix Jean-Claude Forassassi est fauché par un automobiliste en état d'ivresse alors qu'il se trouve sur un barrage routier à Marseille.
Vendredi 30 Juillet 1976. Il est trois heures du matin environ quand Gratien Tonna, vingt-sept ans, champion de France de boxe, revient d'une soirée très arrosée à Aix-en-Provence à bord de son véhicule en direction de Marseille (Bouches-du-Rhône). Alors qu'il atteint une zone de chantier, à l'entrée du tunnel du Vieux-port interdit à la circulation par de nombreux signaux lumineux, il fauche mortellement le gardien de la paix Jean-Claude Forassassi, âgé de trente-quatre ans, qui l'incitait à stopper son véhicule.

Mardi 8 Mars 1977. Le tribunal de grande instance de Marseille condamne Tonna à dix-huit mois de prison dont douze avec sursis. Poursuivi pour conduite en état d'ivresse et homicide involontaire, il se voit également suspendre son permis de conduire pour une durée de trois ans et devra verser 618.448 F de dommage et intérêts.

Sources :
La Nouvelle République du 30/07/1976, "Gratien Tonna fauche un policier à Marseille"
Le Nouvel Obs du 28/03/1977, page 48, "La boxe en gants blancs"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser votre nom ou un pseudonyme pour faciliter les échanges.

Mentions légales

Toutes les informations et photographies contenues dans les récits qui suivent ont été obtenues à partir de recoupement d'articles de presse archivés et/ou numérisés dans les moteurs de recherches, et/ou à partir des nombreuses correspondances avec les proches des victimes. Les sources sont citées mais il faut rester prudent sur leur fiabilité.

Les propos injurieux, haineux, indécents et globalement hors sujet ne seront pas acceptés. Il s'agit avant toute chose de rendre hommage à ces personnes.

Tous droits réservés.