Pierre MATHIEU

1981 - Le gardien de la paix Pierre Mathieu est fauché volontairement par un véhicule alors qu'il régule la circulation.

Si vous êtes un proche de la victime, merci de me contacter.
Mardi 6 Janvier 1981. Le gardien de la paix Pierre Mathieu, trente-deux ans, est chargé de réguler la circulation sur la Place Saint-Siméon à Chennevières-sur-Marne (Val-de-Marne).

Mais il est fauché par une Citroën GS dont le conducteur en état d'ivresse préfère aussitôt prendre la fuite.

Contre toute attente, le conducteur d'un second véhicule signalé volé emprunte le même chemin, et percute volontairement à son tour le malheureux policier qui tentait de se relever. Suite à ce deuxième choc, Pierre Mathieu meurt sur le coup. Tout comme le premier malfaiteur, le second prend aussitôt la fuite et abandonne le véhicule volé plus loin.

Une demie-heure plus tard, un habitant de la commune d'Ormesson-sur-Marne se constitue prisonnier au commissariat de Chennevières. Il s'agit du conducteur de la Citroën. L'autre meurtrier, qui conduisait le véhicule volée n'a jamais été retrouvé.

Sources :
Le Monde, article du 07/01/1981, "Dans le Val de Marne, un gardien de la paix tué par un automobiliste"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser votre nom ou un pseudonyme pour faciliter les échanges.

Mentions légales

Toutes les informations et photographies contenues dans les récits qui suivent ont été obtenues à partir de recoupement d'articles de presse archivés et/ou numérisés dans les moteurs de recherches, et/ou à partir des nombreuses correspondances avec les proches des victimes. Les sources sont citées mais il faut rester prudent sur leur fiabilité.

Les propos injurieux, haineux, indécents et globalement hors sujet ne seront pas acceptés. Il s'agit avant toute chose de rendre hommage à ces personnes.

Tous droits réservés.