mardi 6 avril 1982

André MOURGUE

1982 - L'inspecteur André Mourgue est volontairement fauché par un véhicule monté par une bande de malfaiteurs surpris en flagrant délit de vols.
Mardi 6 Avril 1982. L'inspecteur de police André Mourgue, trente-sept ans, regagne son domicile après avoir terminé son service de nuit au commissariat de Bagnols-sur-Cèze (Gard). Alors qu'il se trouve sur le parking de la Place Pierre Boulot, il surprend des individus en train de commettre des dégradations suivies de vols dans des véhicules en stationnement. Le policier tente de s'interposer mais les malfaiteurs prennent la fuite à bord d'une Mercedes 450 SLE et le percute volontairement alors qu'il se trouve en opposition sur la voie. Trainé sur une centaine de mètres, le policier est retrouvé mortellement blessé à même le sol.

Originaire du Gard, l'inspecteur André Mourgue venait d'être affecté à Bagnols-sur-Cèze afin de se rapprocher du noyau familial. Décrit comme un homme de valeurs, pour lequel son engagement dans la police nationale avait un réel sens, il avait débuté sa carrière en région parisienne, et plus particulièrement à Montreuil (Seine-Saint-Denis). Il était marié et père de deux enfants et repose désormais au cimetière de Branoux-les-Taillades. Cité à l'ordre de la nation, il est nommé inspecteur principal de police à titre posthume.

L'enquête n'amènera jamais à la découverte des auteurs : le véhicule des fuyards immatriculé dans les Yvelines et volé à Monteux près de Carpentras est resté introuvable. Une esplanade a été inaugurée depuis à Bagnols-sur-Cèze tout près du commissariat local en mémoire de l'inspecteur victime du devoir.

Sources :
Journal officiel du 08/04/1982 - page 1062, "Citation à l'ordre de la nation"
Le Monde du 07/04/1982, "Un policier tué par des voleurs de voitures"
Le Monde du 10/04/1982, "Mme Badinter s'engage à demander des peines sévères contre les meurtriers de policiers"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser votre nom ou un pseudonyme pour faciliter les échanges.