Gilles RIO

Portrait paru sur Le Parisien du 12/10/1984
1984 - Le brigadier Gilles Rio est abattu par un individu recherché pour une agression à l'arme blanche dans les rues de Nantes. Marié et père de trois enfants, il avait 35 ans.

Si vous êtes un proche de la victime, merci de me contacter.
Dans la nuit du mercredi au jeudi 5 Janvier 1984, Martine Legros trouve refuge dans un poste de police du centre-ville de Nantes (Loire-Atlantique). Visage tuméfié, elle présente aux policiers une plaie saignante à l’aine due à une agression au couteau et accuse son mari : Noël Legros.

Le différend venait de se produire dans un café de la Place du Commerce, alors que ce dernier n'aurait pas supporté d'en être mis à la porte par le gérant. Décrit comme instable, alcoolique et violent de nature, Noël Legros a agressé son épouse avant de l'abandonner sur place.

Vers 1h00 du matin, le véhicule de l'agresseur est repéré par un équipage de police à l'angle de la Place de la Petite Hollande et de la Rue Kervegan. Il est assis dans le véhicule lorsque trois gardiens de la paix approchent pour l'interpeller. Mais le malfaiteur prend la fuite muni d'un fusil à canon scié qu'il dissimule.

Au terme d'une brève poursuite à pieds, il tire à bout touchant le brigadier Gilles Rio, lequel meurt sur le coup. Âgé de trente-quatre ans, il était marié et père de trois enfants.

Le meurtrier a pu prendre la fuite et s'est réfugié chez un couple d'amis. Il est interpellé le matin même, aux heures légales. L'enquête démontre qu'il avait 1,33 mg d'alcool par litre de sang, même quelques heures après les faits.

29 Avril 1986. Noël Legros est condamné à la réclusion dite à perpétuité par la cour d'assises de Loire-Atlantique. Ce dernier a toujours tenté d'accréditer la thèse d'un geste involontaire mais le témoignage d'un expert-armurier indiquant qu'une pression de 5kg était nécessaire pour actionner la détente du fusil avait fini de convaincre le jury.

Sources :
Journal officiel du 06/01/1984, page 191, "Citation à l'ordre de la nation"
Journal télévisé du 05/01/1984 - reportage à 21mn
Archives numériques de presse - pressedd.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser votre nom ou un pseudonyme pour faciliter les échanges.

Mentions légales

Toutes les informations et photographies contenues dans les récits qui suivent ont été obtenues à partir de recoupement d'articles de presse archivés et/ou numérisés dans les moteurs de recherches, et/ou à partir des nombreuses correspondances avec les proches des victimes. Les sources sont citées mais il faut rester prudent sur leur fiabilité.

Les propos injurieux, haineux, indécents et globalement hors sujet ne seront pas acceptés. Il s'agit avant toute chose de rendre hommage à ces personnes.

Tous droits réservés.