André DAL PRA

1986 - Un gardien de la paix de la CRS N° 28 est assassiné alors qu'il occupe un porte de garde à l'ambassade de France du Ouganda.

Si vous êtes un proche de la victime, merci de me contacter.
Vendredi 21 Mars 1986. Suite à l'arrivée au pouvoir au Ouganda de Yoweri Museveni, le rétablissement de la sécurité dans le pays devient une priorité. Instable, il connaît effectivement une brusque recrudescence d'exactions : crimes de sang-froid, actes de pur banditisme, vols, règlements de comptes personnels ou politiques.

C'est dans ce contexte que le gardien de la paix André Dal Pra, membre de la Compagnie républicaine de sécurité N° 28 basée à Montauban (Tarn-et-Garonne), est tué alors qu'il est détaché à la sécurité de l'ambassade de France à Kampala.

Tôt dans la matinée, il surprenait à son domicile, dans le quartier de Kololo, plusieurs individus armés entrés par effraction. (Suites judiciaires ignorées)

Sources :
Le Monde du 24/03/1986, par Jacques Debarrin - "Un garde de l'ambassade de France assassiné"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser votre nom ou un pseudonyme pour faciliter les échanges.

Mentions légales

Toutes les informations et photographies contenues dans les récits qui suivent ont été obtenues à partir de recoupement d'articles de presse archivés et/ou numérisés dans les moteurs de recherches, et/ou à partir des nombreuses correspondances avec les proches des victimes. Les sources sont citées mais il faut rester prudent sur leur fiabilité.

Les propos injurieux, haineux, indécents et globalement hors sujet ne seront pas acceptés. Il s'agit avant toute chose de rendre hommage à ces personnes.

Tous droits réservés.