Alain JOLIVET

1988 - Le gardien de la paix Alain Jolivet est fauché par une automobiliste alors qu'il balise les lieux d'un accident de la route près de Sanary.

Si vous êtes un proche de la victime, merci de me contacter.
Dimanche 9 Octobre 1988. Un équipage de la brigade de nuit du commissariat de Sanary-sur-Mer (Var) composé de trois policiers intervient sur un accident corporel de la circulation. Vers 1h30 du matin, ils effectuent le balisage des lieux et procèdent aux constatations d'usage.

Le gardien de la paix Alain Jolivet se rend à hauteur du coffre de la Peugeot 305 du service pour disposer du matériel, lorsqu'un véhicule conduit par Julia Pesce, trente-cinq ans, le percute à très vive allure. La violence de l'impact ne laisse aucune chance de survie au policier. Le gardien de la Paix Alain Jolivet avait quarante-cinq ans, il était marié et père de deux enfants.

La conductrice est inculpée pour homicide involontaire et écrouée dans l'attente de son procès. Elle accusait un taux d'alcoolémie d' 1,93g. (suites judiciaires ignorées)

Sources :
Le Monde, article du 12/10/1988, "Une automobiliste inculpée et écrouée pour conduite en état d'ivresse [...]"

Liens similaires