Alain MELLER

1990 - Le gardien de la paix Alain Meller est fauché par un automobiliste en état d'ivresse lors d'un contrôle routier. Il avait 49 ans.
Jeudi 13 Décembre 1990. Un équipage de police du corps urbain de Bandol (Var) établit un contrôle routier sur la route départementale 559 en direction de Sanary-sur-Mer. Équipés de gilets fluorescents, de bâtons lumineux et de panneaux triflashs, ils font ralentir les véhicules qui se présentent sur le dispositif.

Vers 23h00, un conducteur roule en plein phare et s'engage à vive allure en état d'ivresse sur le dispositif, sans jamais ralentir. Il fauche à pleine vitesse le gardien de la paix Alain Meller, quarante-neuf ans, qui tentait en vain de lui faire signe de s'arrêter. Projeté à plusieurs mètres du point de choc, le policier décédait des suites de ses blessures.

Le malfaiteur était intercepté par deux motards de la police à plusieurs centaines de mètres des lieux du drame. Gérald Orusa, vingt-sept ans, accusait 2,28g d'alcool par litre de sang.

3 Juillet 1992. Le tribunal correctionnel de Toulon condamne Gérald Orusa à dix-huit mois de prison dont quatre mois fermes pour "homicide involontaire" et "conduite en état d'ivresse".

Sources :
Le Monde, article du 15/12/1990, "Un policier tué par un chauffard dans le Var"
Mieux vivre Sanary N°200, Décembre 2015, page 11, "Un triste anniversaire"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser votre nom ou un pseudonyme pour faciliter les échanges.

Mentions légales

Toutes les informations et photographies contenues dans les récits qui suivent ont été obtenues à partir de recoupement d'articles de presse archivés et/ou numérisés dans les moteurs de recherches, et/ou à partir des nombreuses correspondances avec les proches des victimes. Les sources sont citées mais il faut rester prudent sur leur fiabilité.

Les propos injurieux, haineux, indécents et globalement hors sujet ne seront pas acceptés. Il s'agit avant toute chose de rendre hommage à ces personnes.

Tous droits réservés.