Daniel VIVIEN

1997 - Le brigadier Daniel Vivien est victime d'un accident de la route alors qu'il sécurise une voie de circulation rapide près de Strasbourg. Âgé de 43 ans, il était marié et père d'un enfant.

Si vous êtes un proche de la victime, merci de me contacter.
Mardi 11 Novembre 1997. Un équipage du peloton autoroutier de la Compagnie Républicaine de Sécurité N°37 de Strasbourg (Bas-Rhin) intervient en véhicule sérigraphié sur l'autoroute A4 à la demande d'automobilistes qui ont signalé la présence d'un objet encombrant sur la voie centrale, et les obligeant à faire de brusques écarts.

A hauteur de Souffelweyersheim, les policiers remarquent l'objet en question dans une courbe : il s'agit d'un grand emballage carton. Ils placent leur véhicule d'intervention sur la bande d'arrêt d'urgence, en effectuant un balisage réglementaire.

L'un des agents se rend à pieds sur la voie centrale et subtilise le carton pour empêcher un accident de se produire... mais il est fauché par le conducteur d'une Porsche âgé de vingt-neuf ans. Sur le point de doubler une Peugeot 306 qui ralentissait à la vue du balisage, il s'était déporté à vive allure sans aucune précaution.

Originaire de la région strasbourgeoise où il a effectué toute sa carrière, le brigadier Daniel Vivien est tué sur le coup à l'âge de quarante-trois ans ; il était marié et père d'un enfant de treize ans.

Sources et références :
"Victimes du devoir", de Stéphane Lemercier, éd. du Prévôt, p.207
Photo d'un collègue de l'unité