Henri LOIRE

Lundi 24 janvier 2005. La neige s'abat lourdement sur toute la France. Vers 14h00, le brigadier-chef Henri Loire, affecté à la circonscription de sécurité publique de Draguignan et détaché à Fréjus-St-Raphaël (Var), se trouve au guidon d'une moto banalisée du service. Juste avant de franchir l'enceinte du commissariat à allure normale, mais il perd le contrôle de l'engin et fait une chute mortelle. Henri Loire est cité à l'ordre de la nation et nommé Lieutenant de police à titre posthume.

Sources :
JORF n°30 du 5 février 2005 page 1950, texte n° 42, "Citation à l'ordre de la nation"
Si vous êtes un proche de la victime, merci de me contacter.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser votre nom ou un pseudonyme pour faciliter les échanges.

Mentions légales

Toutes les informations et photographies contenues dans les récits qui suivent ont été obtenues à partir de recoupement d'articles de presse archivés et/ou numérisés dans les moteurs de recherches, et/ou à partir des nombreuses correspondances avec les proches des victimes. Les sources sont citées mais il faut rester prudent sur leur fiabilité.

Les propos injurieux, haineux, indécents et globalement hors sujet ne seront pas acceptés. Il s'agit avant toute chose de rendre hommage à ces personnes.

Tous droits réservés.