samedi 14 février 2009

Thierry LEVERT

2009 - Le brigadier-chef principal Thierry Levert est victime d'un accident de la circulation alors qu'il sécurise une place publique.
Samedi 14 Février 2009. Le brigadier-chef principal Thierry Levert régule la circulation autour du marché quotidien de la place Gracchus Babeuf à Saint-Quentin (Aisne) ; ainsi les agents municipaux peuvent nettoyer les lieux et les commerçants regrouper leurs matériels en toute sécurité.

Vers 14h15, le conducteur d'un camion benne de la communauté d'agglomération s'engage sur la rue du Petit-Origny afin de passer devant les halles. En effectuant cette opération, il ne remarque pas le policier municipal se trouvant dans son angle mort, et le percute. Le choc est violent, Thierry Levert perd l'équilibre et tombe sur la chaussée. Le conducteur du camion tente de freiner mais le policier municipal passe sous les roues. Il est bloqué sous le véhicule, les jambes écrasées.

Transporté au centre hospitalier après que les médecins du SAMU et les pompiers lui aient prodigué les premiers soins sur place. Opéré en urgence, son état de santé se dégrade au fil des heures. L'agent succombe à ses blessures vers 20 heures. Âgé de quarante-sept ans, il était marié et père d'un enfant.

Thierry Levert avait pris ses fonctions à la police municipale de Saint-Quentin en 2003, arrivant de Ham où il avait exercé le même métier durant dix-sept ans. Il était responsable de la deuxième brigade de Saint-Quentin, composée de six agents.

Décrit par son entourage comme quelqu'un de discret, travailleur et droit, ayant beaucoup d'humour, il était passionné de sport, pratiquant le cyclisme en compétition. Il était domicilié dans la Somme, à Eppeville à quelques kilomètres de Ham.


Sources:
L'union du 16/02/2009
L'Aisne nouvelle du 18/02/2009
Veille Juridique du 18/02/2009

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser votre nom ou un pseudonyme pour faciliter les échanges.