Christophe MOSER

2010 - Le brigadier Christophe Moser fait
une chute mortelle lors d'un exercice de
secours en haute montagne.
Mercredi 23 juin 2010. Une section de la Compagnie Républicaine de Sécurité N°29 basée à Lannemezan (Hautes-Pyrénées) effectue une mission de reconnaissance de son secteur.

Elle se trouve dans la face ouest du Pic du Taillon, sur la commune de Gavarnie (Hautes-Pyrénées), à une altitude de 3040 mètres. Les conditions météo sont très bonnes et la neige est dure.

L’exercice touche à sa fin lorsqu'un accident se produit sur une goulotte : le brigadier Christophe Moser dévisse et fait chute mortelle de plus de 300m dans le vide alors qu'il se trouve désencordé.

Originaire de Montauban (Tarn-et-Garonne), Christophe Moser avait trente-sept ans et vivait en union libre avec Vanessa. La montagne était pour lui une véritable passion car avant même son entrée dans la police à l'âge de vingt-deux ans, il avait effectué son service militaire chez les chasseurs alpins. 

A l'issue de sa formation à l'école nationale de police de Marseille, il était affecté en région parisienne, dans le 16ème arrondissement de Paris puis à la CRS 2 de Vaucresson (Hauts-de-Seine). En septembre 2001, il intégrait logiquement la section montagne de la CRS 29.

Depuis plus de dix ans, après plus de trois cents sauvetages à son actif, il donnait toute la mesure de son courage et de son dévouement. Chef de cordée, sauveteur-skieur, sauveteur-canyon, sauveteur-spéléo, sauveteur en montagne, il avait enchaîné toutes les qualifications techniques jusqu'à obtenir, en 2007, sa promotion au grade de brigadier.

Christophe Moser est nommé Lieutenant de police à titre posthume, et cité à l'ordre de la nation. Il reçoit la médaille d'honneur de la police ainsi que les insignes de chevalier de l'ordre du mérite. Il aura obtenu à trois reprises la médaille d'acte de courage et de dévouement.

Sources et références :
La Dépêche du 24/06/2010
La Dépêche du 26/06/2010
Allocution de Brice Hortefeux du 26/06/2010

Liens similaires