Tony SACILE


1998 - L'adjoint de sécurité Tony Sacilé est victime d'un tir accidentel résultant d'un manquement à une obligation de sécurité de l'un de ses collègues à Paris.

Né le 30 avril 1974 à Paris 10e. Célibataire, sans enfant. Si vous êtes un proche de la victime, merci de me contacter.
Jeudi 16 juillet 1998. Deux adjoints de sécurité et un gardien de la paix du 18e arrondissement de Paris se trouvent au parc Nord, le garage pour véhicules de police dépendant de la Direction de la Logistique de la Préfecture de Police, situé sur le Boulevard Mac-Donald.

Un drame se produit alors que leur tuteur est parti récupérer un véhicule de service ; l'un des deux adjoints de sécurité saisit le pistolet automatique 7,65mm de son collègue, lui signalant que celui-ci serait mal engagé dans son étui. Alors qu'il s'empare du pistolet, il déclenche un tir accidentel dont le projectile blesse grièvement l'adjoint de sécurité Tony Sacilé, vingt-quatre ans. Transporté aux urgences de l'hopital Lariboisière, il y est déclaré décédé.

L'enquête est confiée, dans un premier temps, à la troisième division de police judiciaire. Le tireur a été placé en garde à vue et l'Inspection Générale des Services saisie du dossier. (suites judiciaires ignorées)

Il s'agit du premier incident de cette nature enregistré depuis l'entrée en service des adjoints de sécurité le 16 octobre 1997. Le ministère de l'intérieur avait décidé que ces nouveaux agents de police sous contrat pour cinq ans avec l'Etat seraient dotés d'armes de service, à l'issue de leur formation de deux mois dans les écoles de police.

Sources et références :
Le Monde du 18/07/1998, "Un adjoint de sécurité mortellement blessé avec une arme de service"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires irrespectueux ne seront pas acceptés. Pour une demande particulière, merci d'utiliser le formulaire de contact.