Livre d'or

« Parce que chaque homme, chaque femme qui s'engage à veiller à la sécurité de ses concitoyens, sait qu'il le fait à ses risques et périls, mais que personne n'a envie non plus d'y laisser la vie. Quelque soit l'importance de son engagement, sa force de conviction dans l’embrassement d'une carrière qui est souvent une vocation ; [...] c'est la vie quotidienne de milliers de fonctionnaires qui côtoient la mort au quotidien, sans jamais oser la regarder en face, en espérant ne jamais avoir à l'affronter. »
Propos de Stéphane Lemercier, "Victimes du devoir", éditions du Prévôt - 2011

6 commentaires:

  1. Parce que personne ne veut tomber dans l'oubli, surtout après fait montre d'abnégation, de dévouement au prix le plus fort... Le livre d'or est un espace qui manquait au mémorial depuis sa création. Je vous invite désormais à y laisser vos témoignages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un très beau cadeau pour moi que ce memorial lancé le jour de mon anniversaire ! Merci.
      Ne les oublions jamais...
      Stéphane Lemercier

      Supprimer
  2. Un honneur de servir son pays, de mettre ses peurs de côté, et assurer la sécurité de ses concitoyens. Garder en mémoire ceux qui ont donné de leur vie, et honorer leur perte avec fierté.
    Force et honneur.

    RépondreSupprimer
  3. A tous mes anciens collègues vieux soldats certains morts en Service comme mes baqueux de Cannes nous avons donné une partie de notre vie pour une société qui ne nous l'a pas toujours rendu mais soyons fiers de notre mission car nous l'avons accompli avec FORCE ET HONNEUR

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  5. On a tous à regretter la disparition en service de nos collègues, car souvent ceux ci étaient plus que cela et ils étaient devenus des frères ou des amis au sens le plus fort du terme. Allumer sa télévision et voir en photos ses potes tombes en service pour t-elle ou telle intervention est une douleur incommensurable et laisse une cicatrice qui jamais ne disparaîtra... Je veux rendre hommages à tous mes frères d'armes tombés en service, et tout particulièrement à Patrick Fillon, Guy Jacob, Hervé Chartois, Noël Marchand, Jean Luc Berdeil. Sans oublier ceux qui ont décidé de nous quitter bien avant l'heure à cause de ce job qui nous bouffe de l'interieur mes amis Lionel, Patrick, Jérôme, Cyril, et Jean Louis. Que leurs noms soient toujours source de respect et de fierté. Et qu'il en soit évidemment le cas, pour tous nos frères tragiquement tombes au champ d'honneur ou qui ont pris cette décision ultime et irrévocable. Force et honneur les amis

    RépondreSupprimer

Les commentaires irrespectueux ne seront pas acceptés. Pour une demande particulière, merci d'utiliser le formulaire de contact.