Mémorial de la Préfecture de police

Le 16 septembre 1922, la Ville de Paris accorda une subvention de 9 500 francs à l’Union des anciens combattants de la Préfecture de police (actuelle UACPPSI) pour l’apposition, dans la caserne de la Cité, d'une plaque commémorative en l’honneur des employés, agents et ouvriers de la Préfecture de police morts pour la France.

Dégradé par les intempéries, un deuxième monument fut inauguré le 10 novembre 1932 par Camille Chautemps, ministre de l’Intérieur. Il s’agit de « deux stèles aux lignes sobres et pures », œuvre de l’architecte Charles Closset et du sculpteur Élie Ottavy.

Une première stèle, à gauche de la porte Notre-Dame, fut élevée à la mémoire des agents et des fonctionnaires de la préfecture de police morts au champ d’honneur. Une seconde stèle, à droite de la porte Notre-Dame, fut élevée en mémoire des agents et inspecteurs « victimes du devoir » de l'an 1800 à nos jours. Découvrez l'histoire de chacun des noms gravés dans le marbre de cette dernière.

https://docs.google.com/document/d/1n9eK7SZQVyLTZ_eHVGr_tLt862mNASQYFz_rRy9vWvw/edit?usp=sharing

Cliquez sur l'image