Roger BARA

1969 - Le gardien de la paix motocyliste Roger Bara est tué dans un accident de la circulation alors qu'il assure l'escorte d'une délégation étrangère dans les rues de Paris. Marié et père de deux enfants, il avait 27 ans.

Avec l'aimable autorisation de sa famille.
Samedi 5 Avril 1969. Dans le contexte de la guerre du Vietnam, des séances plénières pour un processus de paix sont organisées entre les différentes délégations étrangères dans le cadre de la conférence de Paris. Leurs déplacements sensibles dans la capitale nécessitent des services d'ordre pris en charge par la Préfecture de police. 

Alors qu'une escorte de la compagnie motocycliste encadre le trajet nocturne de la délégation nord-vietnamienne, un véhicule du convoi se détache et prend une direction inconnue. Surprenant la manoeuvre, le gardien de la paix Roger Bara, vingt-sept ans, entreprend de remonter la totalité du convoi circulant Avenue de Choisy, 13ème arrondissement, pour aviser son supérieur et prendre en compte ses instructions.

Mais un drame se produit alors qu'un individu en état d'ivresse surgit entre deux véhicules en stationnement. Le choc inévitable entraine la chute violente du motard, lequel est éjecté sur un véhicule. Transporté jusqu'à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre avec de très graves blessures, il y est déclaré décédé. Il laisse une jeune femme enceinte et un enfant de trois ans.

Sources et références :
Entretien avec la famille