René LUCCHINI

1968 - L'officier de police adjoint René Lucchini est abattu par un malfaiteur dans les locaux de la 4ème brigade territoriale, au commissariat de quartier des Grandes Carrières. Entré dans l'administration en 1966, il avait 28 ans.
Mardi 19 Novembre 1968. Des gardiens de la paix du 18ème arrondissement de Paris interpellent deux individus sur le Boulevard de Clichy, où ils tentaient discrètement d'écouler du matériel photographique à la sauvette. Les policiers ne le savent pas encore, mais il s'agit de recels d'un cambriolage commis quelques jours plus tôt dans la capitale. Emmenés logiquement dans les locaux de la 4ème brigade territoriale, au commissariat des Grandes Carrières, Rue Achille-Martinet, les interpellés, qui se trouvent être deux frères, sont placés chacun dans un bureau pour interrogatoire. En cette heure tardive, les locaux répartis sur cinq étages sont presque vides.

Serge Lemerger, vingt-et-un ans, a l'apparence d'un garçon inoffensif à la mine renfrognée. Palpé sommairement au cours de son arrestation, il sait que parmi les nombreux objets que contient son imperméable se trouve un pistolet de calibre 22 long-rifle, dissimulé dans la doublure. Alors que l'officier de police adjoint René Lucchini, vingt-huit ans, est sur le point de faire l'inventaire des recels, le malfaiteur tente sa chance en sortant lui-même le contenu de son manteau : il saisit l'arme de poing. L'officier est abattu alors qu'il tente à son tour de prendre son arme de service.

Le malfaiteur qui fait feu à sept reprises tente aussitôt de s'échapper par l'entrée principale, en vain. Il gagne alors les étages, et espère ainsi s'échapper par les toits, mais il est finalement maitrisé par des policiers.

Menacé par la peine de mort après avoir plaidé le meurtre accidentel, Lemerger est condamné à la réclusion criminelle dite "à perpétuité" par la cour d'assises de Paris en 1970.

Sources :
Journal Officiel du 24/11/1968, "Citation à l'ordre de la nation"
Le Monde du 17/11/1970, "Serge Lemerger est condamné à la perpétuité"
Le Monde du 16/11/1970, "Serge Lemerger est jugé pour avoir tué un officier de police"
Le Monde du 21/11/1968, "Un officier de police adjoint est tué par un malfaiteur"